6 réponses sur “Forum de discussion de la SATOR”

  1. Bonjour à toutes et à tous,
    ceci est le test pratique auquel nous a invités Dan.
    Question, qui est en fait de Véronique : vous semble-t-il opportun de faire entrer au bureau un membre supplémentaire (qui dans deux ans, pourrait être le/la secrétaire adjoint.e), chargé de la veille médiatique de la SATOR sur les réseaux sociaux ?
    Si vous êtes favorables à cette idée, nous pourrons lancer un appel à candidature en ce sens au moment de diffuser l’ordre du jour de la prochaine AG, où la personne pourrait être officiellement élue

    1. Je viens de penser à une autre procédure possible (plus pratique et permettant de ne pas différer l’envoi de l’ordre du jour en attendant vos réponses – je pense l’envoyer à Dan aujourd’hui pour diffusion sur Sator-liste) :
      – prévoir un point spécifique de l’ordre du jour sur cette question, pour l’aborder collectivement en AG
      – si l’assemblée y est favorable, demander si elle est d’accord pour déléguer aux membres du CA le choix de cette personne chargée de la veille médiatique.
      – après l’AG, lancer un appel à candidatures sur Sator-liste dans ce sens ; examiner entre membres du CA les candidatures reçues (je suis optimiste, j’en prévois plusieurs !) et effectuer la nomination.
      Question : cette personne sera-t-elle automatiquement membre du bureau ?
      A terme (dans 2 ans, au moment du renouvellement du bureau), je propose que la fonction de secrétaire adjoint soit explicitement associée à cette fonction de veille médiatique.

  2. Je trouve aussi la suggestion de Véronique intéressante. Un membre ed plus ne serait pas de trop, surtout avec les changements toujours possibles de membres. Mais la fonction précise exige de solliciter de bonnes candidatures.

  3. Merci à tout le monde d’avoir participé aux T.P. La question précise soulevée marque un tournant dans l’approche à notre présence sur internet. Le lancement de débats, l’effort de solliciter des interventions ne peuvent que nous donner de l’énergie. Oui, parlons-en à l’AG.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.